Passer le menu

Henri IV - le règne interrompu

La naissance du « Lion » du Béarn

Il gèle au château de Pau dans la nuit du 12 au 13 décembre 1553, lorsqu’on réveille Henri d’Albret, roi de Navarre, pour l’avertir que sa fille Jeanne est en train d’accoucher. Quelques mois plus tôt elle a perdu son fils aîné, le duc de Beaumont. Conformément aux vœux de son père, tout à l’espoir d’avoir un nouvel héritier, elle a parcouru les chemins cahoteux du royaume pour venir accoucher en son Béarn.

Les thuriféraires de la légende henricienne se sont emparés de cet événement, si bien qu’il est difficile aujourd’hui de démêler le vrai du faux. Entrant dans la pièce, Henri d’Albret a, dit-on, encouragé sa fille à chanter une vieille chanson béarnaise, Nouste Dame deu cap deu poun ( Notre-Dame du bout du pont), censée lui donner du courage et un fils. Voyant l’enfant, son grand-père s’en serait saisi pour s’écrier en riant : « Il est à moi !... Il est à moi ! ». Puis, l’ayant amené dans sa chambre, il lui aurait frotté les lèvres d’ail et lui aurait ensuite fait humer une coupe emplie de vin de Jurançon. Voyant l’enfant réagir vivement, il se serait alors écrié : « Tu seras un vrai Béarnais ! ».

Henri d’Albret tenait son héritier, et sa revanche. Quand Jeanne d’Albret était née en 1528, les Espagnols avaient dit sarcastiquement, en faisant référence aux vaches qui figurent sur les armes du Béarn : « Miracle ! La vache a fait une brebis ! ». En ce froid matin de décembre 1553, Henri d’Albret pouvait répondre : « Maintenant, regarde, cette brebis a enfanté un lion ! ».

Le petit Henri est baptisé dans la salle du trône du château de Pau, le 6 mars 1554. La cérémonie est célébrée en grande pompe par le cardinal Georges d’Armagnac assisté de cinq évêques, en présence des parrains, son grand-père Henri d’Albret, son oncle Charles de Bourbon (futur « Charles X » de la Ligue), et de sa marraine, Isabeau d’Albret.

Médias associés à cette fiche

Titre du média : Vue du château royal où naquit Henri IV

Peinture représentant le château de Pau où naquit Henri IV
© Musée des Beaux-Arts, Pau
Légende :
Vue du château royal où naquit Henri IV, huile sur toile, par Alexandre Millin du Perreux, XIXe s. Musée des Beaux-Arts, Pau, inv. 876.4.1.

Titre du média : Esquisse pour la naissance d’Henri IV

Scène avec le grand-père portant Henri nouveau né
© Musée des Beaux-Arts, Pau
Légende :
Esquisse pour la naissance d’Henri IV, aquarelle par Eugène Déveria, XIXe s. Musée des Beaux-Arts, Pau, inv. 85.6.1

Titre du média : Naissance d'Henri IV

Naissance d'Henri IV
© RMN / René-Gabriel Ojéda
Légende :
Naissance d'Henri IV, école française, XVIIIe s. Musée national du château de Pau, P799B

Titre du média : Principatus Benearnia / La principauté de Béarn

Carte ancienne du Béarn
© Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
Légende :
Principatus Benearnia / La principauté de Béarn, gravure couleur par Evert Symons et Hamers, graveurs, v. 1630, AD des Pyrénées-Atlantiques, 1 F i ½

Titre du média : Mention de la naissance d’Henri IV

Registre de Béarn mentionnant la naissance d'Henri IV
© Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
Légende :
Mention de la naissance d’Henri IV (registre des Établissements de Béarn, tome V, f° 220, manuscrit), Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques (côte : C. 682).
Bienvenue sur le site Henri 4
/1/ Vous souhaitez voir ce site en version flash, ce site nécessite donc que votre poste soit équipé du flash player et que soit activé le javascript sur votre navigateur.

/2/ Si vous n'avez pas flash installé sur votre ordinateur, vous pouvez consulter la version accessible du site.

/3/ Vous pouvez consulter la version mobile du site.
Version accessible